Créez rapidement votre compte pour trouver plus simplement des aides pour vos projets. J'y vais !

Valorisez votre démarche paysagère avec le Grand Prix national du paysage !

Articles

Le 22 février 2022

Décerné par le Ministère de la transition écologique, le Grand Prix national du paysage lance sa 8ème édition !

Les Maires, Présidents d'EPCI, de Communautés de communes, de Conseils départementaux et régionaux, Responsables des services aménagements, Paysagistes et Concepteurs désireux de valoriser leur démarche paysagère singulière et exemplaire, à petite, moyenne ou grande échelle, ont jusqu'au 31 mars pour candidater.

Découvrez le témoignage de Bertrand Masson, Directeur de l'Aménagement et des Grands Projets de la Métropole Rouen Normandie et de la Ville de Rouen, Collectivités lauréates de la 7ème édition du Grand Prix national du paysage.

Parlez-nous des lauréats de la 7ème édition du Grand Prix national du paysage.

Le projet lauréat était sous maîtrise d'ouvrage de deux collectivités : la Métropole Rouen Normandie et la Ville de Rouen. La Direction de l'Aménagement et des Grands Projets qui le portait est un service commun à la métropole et à la commune.

Quels étaient vos objectifs en matière d'amélioration de la qualité paysagère ?

Deux objectifs ressortent selon le type de territoire concerné :

  • développer des espaces de nature en centralité (usages sociaux, biodiversité, lutte contre les îlots de chaleur, paysage, etc.)
  • et préserver les paysages forestiers et ruraux du pourtour de la zone urbaine dense.

Ces démarches passent tant par des projets urbains ou de grands parcs (la grande promenade, le Parc du Champ des Bruyères, etc.) que par des plans (renaturation, paysage) ou Plans locaux d'urbanisme (orientation d'aménagement et de programmation, règlement).

Que pouvez-vous dire de la collaboration entre la Métropole et la Maîtrise d'œuvre qui a travaillé sur le projet ?

Le projet n'a pu se dérouler que par un travail partenarial très fin, d'écoute et d'échanges entre les 2 maîtres d'œuvre (MOE) et les 2 maîtres d'ouvrage (MOA). Si cela nécessite beaucoup de temps, c'est certainement une des composantes du succès du parc auprès du public. Je suis persuadé qu'un bon projet urbain ne peut se réaliser sans une implication forte de la MOE et de la MOA. L'un sans l'autre est toujours moins riche.

Quel impact a eu le Prix pour la Métropole Rouen Normandie et pour la Ville de Rouen ?

Ce Prix, couplé au six autres prix nationaux reçus cette même année, a eu de nombreuses conséquences positives, sur des échelles différentes : marketing territorial à destination des habitants et de l'extérieur (mise dans le « viseur » d'une transformation d'un territoire, d'un dynamisme, d'une reconquête d'un espace un peu « hors ville ») et reconnaissance de la qualité d'un travail et d'une démarche du côté maîtrise d'ouvrage, ce qui nous donné encore plus de motivation.

Conseilleriez-vous à des collectivités de candidater à la 8ème édition du Prix ?

Si répondre au Grand Prix du Paysage a nécessité un réel temps dédié pour constituer le dossier, il n'en demeure pas moins que cela a été très riche pour celles et ceux qui ont contribué à la réponse. Cela nous a permis de poser un regard différent sur l'aménagement réalisé avec une forme de temps de pause collective pour se demander "Quelle histoire veut-on raconter ? Quel sens a notre aménagement ?". La candidature a également été bénéfique pour le projet en tant que tel avec une mobilisation différente des acteurs pour établir la réponse.

Cet investissement en temps est nécessaire pour arriver à faire transparaître sur un écrit une intention, une réalisation. Les échanges avec le Ministère n'étaient pas chronophage.

Et surtout, si ne pas répondre ne permet pas d'être lauréat, répondre le permet !

Pour aller plus loin :

Alexia Gazel

Alexia Gazel

Chargée de recherche de financements

Nous contacter

Paramètres d’affichage

Choisissez un thème pour personnaliser l’apparence du site.