Créez rapidement votre compte pour trouver plus simplement des aides pour vos projets. J'y vais !

Faire découvrir les enjeux de l'aménagement grâce au jeu, y avez-vous pensé ?

Articles

Le 25 avril 2022

La plateforme La ville en jeux , portée par l'association La Compagnie des rêves urbains, référence et promeut des jeux pédagogiques sur les thèmes de l'architecture et de l'aménagement. Véritables outils de médiation et de formation, ces jeux sont destinés aussi bien aux collectivités qui ont besoin de faire comprendre à leurs citoyens des enjeux urbains, qu'aux urbanistes ou architectes qui peuvent s'en servir dans leurs actions de médiation.

Entretien avec Aurore Leconte, Directrice de l'association La Compagnie des rêves urbains.


Pouvez-vous nous présenter en quelques mots la plateforme La ville en jeux ?

La plateforme La ville en jeux présente 95 jeux pédagogiques sur les thèmes de l'architecture, du patrimoine et de l'aménagement urbain.

Cette plateforme met aussi à disposition des ressources pour ceux qui veulent utiliser ou développer de tels jeux. Cela peut être des fiches conseils pour animer un jeu tout en gardant un volet pédagogique, mais aussi des vidéos d'ateliers sur la conception de jeux.

À qui s'adressent ces jeux et quelles sont leurs visées pédagogiques ? Pouvez-nous donner quelques exemples de jeux ?

Les jeux sont destinés aussi bien aux enfants qu'aux adultes, dont professionnels et élus.

Ces dernières années, les médiateurs de la ville (type CAUE, VPAH) et les formateurs pour adultes ont compris l'intérêt d'utiliser des jeux pour transmettre des connaissances. Les jeux permettent de manipuler des notions complexes, sont immersifs et conviviaux. Ils remplacent avantageusement de longs discours théoriques.

Les questions d'aménagement s'inscrivent aujourd'hui dans cette complexité. C'est pourquoi de nombreux jeux traitent de sujets tels que la création d'un nouveau quartier, d'une ligne de tramway ou la gestion du risque inondation en territoire urbain.


Cityplanner

Cityplanner , jeu semi-collaboratif, propose aux joueurs d'incarner des rôles (maire, habitants, promoteur, association de défense de l'environnement...) et de réfléchir ensemble à l'agrandissement d'un noyau villageois : quels terrains investir ? Quel équilibre garder avec l'ancien village ? Où placer les logements sociaux ? Tout en respectant des règles d'urbanisme pour limiter l'étalement et le mitage urbains, conserver la nature en ville...

Pourquoi les collectivités souhaitent-elles s'emparer des sujets de pédagogie autour de l'architecture et de l'aménagement auprès de leurs administrés ?

Presque 90% de la population vit aujourd'hui en milieu urbain. Sensibiliser les citoyens à la fabrique de la ville, leur donner des clés de compréhension des acteurs qui la construisent et la gèrent sont essentiels car là encore les processus sont complexes, donc pas évidents pour tout un chacun.

Dans un contexte de défiance envers les institutions, les collectivités comprennent actuellement la nécessité d'informer, d'expliquer, de partager et de concerter les habitants pour les politiques d'urbanisme.

De plus, nos villes vont devoir s'adapter pour répondre aux enjeux écologiques. Impliquer les habitants est fondamental pour que ces transformations soient le fruit d'un projet collectif et non des décisions subies.

Comment les collectivités peuvent-elles se saisir de ces jeux pédagogiques ?

Certains jeux sont à télécharger gratuitement, accompagnés de fiches d'utilisation. D'autres sont en vente et enfin certains sont à se procurer en contactant leur concepteur.

Les collectivités peuvent s'inspirer de jeux du catalogue pour les adapter à leur territoire. Cette adaptation est un gain de temps conséquent par rapport au projet de création d'un jeu assez chronophage. Des fiches conseil et autres ressources sont en ligne pour aider à ces adaptations, dont des modèles prêts à remplir.

Pouvez-vous présenter un exemple concret d'une commune ayant mis en place une démarche autour d'un jeu ?

La ville de la Courneuve a développé un jeu familial « Curia Nova » qui a pour objectif de faire découvrir à ses habitants son patrimoine et l'histoire de son développement depuis le bourg rural jusqu'à l'époque contemporaine. Le patrimoine n'étant pas un sujet qui attire spontanément les plus jeunes, le jeu est un outil qui facilite cette rencontre.

50 exemplaires ont été déployés dans différents services de la ville (animation jeunesse, service culturel, etc.) pour être utilisés tout au long de l'année mais aussi pour animer des événements publics comme les journées du patrimoine.


Curia Nova

La ville de Mulhouse et la Métropole Aix Marseille Provence sont quant à elle engagées dans le développement de jeux pour expliquer les projets de renouvellement urbain aux plus jeunes.

Parmi les 95 jeux recensés sur la plateforme, 13 ont été développés par des collectivités et ce n'est pas tout : la ville en jeux poursuit le référencement sur son catalogue → cliquez ici pour recenser le vôtre !

En parallèle, des structures locales (telles que les CAUE, les PNR, les maisons de l'architecture ou encore des structures indépendantes comme « La compagnie des rêves urbains ») œuvrent pour expliquer aux citoyens la fabrique de la ville et des territoires. Avez-vous des exemples de collaboration avec ces acteurs de l'ingénierie locale à nous partager ?

La ville en jeux a pour ambition de regrouper des ressources produites par tous ces acteurs pour les mutualiser au-delà de leur appartenance à des réseaux professionnels distincts.

Les CAUE mènent des actions de médiation et peuvent venir en aide à des collectivités qui souhaitent développer de tels projets. C'est le cas pour Toulouse Métropole qui est en partenariat avec le CAUE de Haute-Garonne pour développer des jeux pédagogiques sur la ville et qui animent collectivement des événements grand public.

La ville en jeux est-elle uniquement une plateforme ?

La ville en jeux c'est aussi une exposition-atelier qui propose aux familles, scolaires et particuliers de découvrir et de tester ces jeux rarement accessibles au grand public... pour développer la culture de la ville des français. Elle est proposée en location pour les collectivités et autres structures ayant un espace d'exposition.

Cette exposition s'accompagne d'une programmation d'ateliers pédagogiques adaptés à tous les publics. La formation des médiateurs est assurée par la Compagnie des rêves urbains, tout comme le montage de l'exposition.


Exposition-atelier au Forum d'Urbanisme et d'Architecture de la ville de Nice en 2019

Pour aller plus loin :

Une recherche sur les mots clés "sensibilisation, pédagogie" renvoie vers 330 résultats sur le territoire portées par des Conseils régionaux, départementaux, des agences de l'eau par exemple.

On trouvera par exemple :

Liens utiles :

Alexia Gazel

Alexia Gazel

Chargée de recherche de financements

Nous contacter

Paramètres d’affichage

Choisissez un thème pour personnaliser l’apparence du site.