Mettre en place une offre de mobilité pour les migrants - Programme du réseau Mob'In

  • Mobilité / transports
    • Connaissance de la mobilité
    • Mobilité pour tous
  • Solidarités / lien social
    • Citoyenneté
    • Cohésion sociale et inclusion

Présentation générale

Description

L'accès à une mobilité autonome et durable est un facteur essentiel d'insertion sociale et professionnelle dans le sens où il facilite l'accès à une autonomie sociale.

Être mobile est une condition souvent nécessaire à l'accès à l'emploi et cette compétence est également un cadre efficace à la socialisation et à l'apprentissage de la règle et de la citoyenneté. La découverte et l'application de ces codes favorisent une bonne compréhension du fonctionnement des réglementations du champ professionnel, social, juridique et civique.

Toutefois, la préparation du code de la route, la connaissance des réseaux de transports en commun, ou l'acquisition de compétences pour se déplacer pour les personnes non francophones nécessitent des réponses spécifiques, complémentaires au droit commun.

Depuis de nombreuses années, les acteurs du réseau Mob'In travaillent en partenariat avec les acteurs locaux de l'intégration et de l'insertion pour permettre aux publics étrangers de répondre à ce double enjeu dans le cadre d'actions qui permet à la fois :

• un accès à la mobilité autonome, des compétences indispensables à l'insertion sociale et professionnelle
• une meilleure maîtrise de la langue française au travers des formations centrées sur l'objectif spécifique de la mobilité
• une appropriation des codes de la citoyenneté au travers un apprentissage basé sur le référentiel d'éducation à la mobilité citoyenne (REMC).

Deux programmes complémentaires ont été créés par les acteurs du réseau Mob'In et sont proposés sur l'ensemble du territoire :

  • IntegraCode : l'apprentissage du français par la préparation au code de la route
  • IntegraMob : formation et accompagnement des étrangers-primo arrivants vers des solutions de mobilité alternatives à la conduite automobile.

Ces deux programmes ont été co-financés par la DAAEN. IntegraCode en 2018 et 2019 et IntegraMob en 2020.

Un référentiel national IntegraCode a été coproduit par les acteurs du projet. Cette ressource pédagogique permet aux structures adhérentes de Mob'In de mettre en place, sur leur territoire, une action inscrite dans le cadre de la politique d'intégration des étrangers primo-arrivants.

  • PRESENTATION INTEGRACODE

Le projet Integracode est né du constat que la préparation du code de la route, pour les publics non francophones, reste très difficile, faute de réponses adaptée.

L'entrée en formation Intégracode s'inscrit dans le parcours global d'intégration de la personne. C'est pourquoi, cette action doit se mettre en place en collaboration étroite avec les acteurs locaux de l'intégration : OFII, DDCSPP, préfecture, opérateurs de l'accompagnement des étrangers, organismes de formation en français, ...

> Une formation en français sur objectif spécifique « code de la route »

Le programme et le contenu de la formation s'appuie donc à la fois sur des sources pédagogiques liées à l'apprentissage du français et des sources liées au code de la route :
- Le mémoire de master 2ème année, mention Sciences du Langage Spécialité Français Langue Étrangère, d'Agnès de Capitani « Conduite langagière. Le français du code de la route ».
- Le Cadre Européen Commun de Référence pour les Langues (CECRL) et notamment l'inventaire linguistique des contenus clés
- Les ressources du Centre International d'Etudes Pédagogiques (CIEP), notamment celles liées au Diplôme Elémentaire en Langue Française (DELF)
- Le Référentiel d'Education à la Mobilité Citoyenne (REMC)
- Le code de la route des éditions ENPC

> Une formation qui poursuit un double objectif, contribuant à l'accès à la citoyenneté

La formation Intégracode permet à la personne à la fois de d'augmenter son niveau de maîtrise du français vers le niveau B1 et de valider les pré requis langagiers nécessaires à la préparation du code de la route.

  • PRESENTATION INTEGRAMOB

Le programme IntegraMob a pour objectifs de former et accompagner les étrangers primo-arrivants vers les solutions de mobilité alternatives à la conduite automobile . Il s'agit d'engager une collaboration avec les acteurs locaux de l'intégration, que ce soit en milieu rural ou urbain, pour accompagner ces publics vers des solutions de mobilité pérennes, durables et adaptées à leurs capacités.

Il comprend :

> Une formation mobilité socle :
Ces ateliers, animés par un formateur ou conseiller mobilité, pourront porter, selon les réalités de chaque territoire sur :

- La connaissance de son territoire, les notions de rayon de mobilité : découverte du territoire, des adresses utiles, des modes de déplacements possibles, ...
- L'utilisation des solutions locales de mobilité, connaitre et savoir utiliser les modes collectifs de déplacement : lire des horaires, un plan, itinéraire, acheter un billet, ...
- La maîtrise des bases du numérique pour se déplacer : utiliser son ordinateur, ou son smartphone, l'utilisation du covoiturage, les différentes solutions mobilité, l'inscription sur un site, l'utilisation d'applications, ...
- Une mise en situation pratique sur l'utilisation du vélo ou du vélo à assistance électrique.

A l'issue de cette formation socle, un bilan individualisé sera réalisé avec la personne, sa structure accompagnatrice et l'acteur local Mob'In. Ce bilan permettra de valider ou non la prolongation du parcours dans le cadre de la formation complémentaire ASR.

> Une formation complémentaire : la préparation à l'ASR

L'Attestation de Sécurité Routière (ASR) permet à la fois de se former aux bases du code de la route et ouvre la possibilité de la conduite d'un deux-roues motorisé ou d'une voiturette (obligatoire pour passer le permis AM ou permis cyclomoteur pour les publics nés avant le 1er Janvier 1988).
Selon les territoires entre 40 à 60% des EPA ayant suivi la formation mobilité socle pourront être orientés vers la préparation à l'ASR.
Pour le public migrant, dont le niveau de maîtrise du français est faible, la préparation à l'ASR est l'occasion d'acquérir un vocabulaire et une syntaxe de base, qui peut ensuite permettre d'aller vers le code de la route.

A l'issue de cette formation, les personnes pourront être présentées à l'examen de l'ASR (passé gratuitement au Greta), si elles atteignent le niveau requis à l'examen.
Cette formation ASR sera animée par un formateur spécialisé (bepecaser) sur une durée de 30 heures. Elle pourra se mettre en place en présentiel (groupes de 6/8), et/ou à distance.

> Un accompagnement individualisé au « pouvoir bouger »

A l'issue du parcours, toute personne doit disposer d'une ou plusieurs solutions de mobilité lui permettant de réaliser ses démarches personnelles et professionnelles en autonomie.
Chacun des participants bénéficiera d'un accompagnement individualisé pour « pouvoir bouger »

En fonction des besoins de chacun, cet accompagnement, assuré par un formateur ou conseiller mobilité, pourra se traduire par :
- un accompagnement physique dans ses démarches liées à la mobilité,
- un conseil et un soutien individualisé dans les démarches d'accès à la mobilité,
- une aide dans la recherche d'achat ou de location d'un véhicule (hors voiture),
- une intermédiation avec le ou les acteurs participant au parcours d'intégration.

Cet accompagnement se réalisera en lien étroit avec les structures locales d'hébergement et/ou d'accompagnement des migrants.

Bénéficiaires de l'aide

Communes, EPCI à fiscalité propre, Départements, Régions, Associations, Particuliers

Zone géographique couverte par l'aide

France métropolitaine

Critères d'éligibilité

Dispositif applicable pour un projet

Réflexion / conception, Mise en œuvre / réalisation

Types de dépenses / actions couvertes

Dépenses d'investissement

Exemples de projets réalisables

  • IntegraCode :

Bilan 2018 :
163 EPA ont participé aux 18 groupes.
Les 14 structures prévues ont assuré la formation et coconstruit le référentiel national.
25 formateurs FLE et sécurité routière se sont investis dans le projet et développé un socle pédagogique commun.

En 2019, 30 nouveaux groupes se sont mis en place avec un soutien à environ 300 EPA.

  • IntegraMob :

18 structures positionnées sur 8 régions (territoires ruraux ou péri-urbains) pour mettre en œuvre le programme en 2020/2021.
Environ 250 étrangers primo-arrivants accompagnés.


Autres critères d'éligibilité

Programmes disponibles sur les régions suivantes :

- Grand Est
- BFC
- AURA
- Corse
- Occitanie
- Nouvelle Aquitaine
- Centre Val de Loire
- Pays de la loire
- Bretagne
- Normandie


Aller plus loin

🔔 Ne manquez plus aucun dispositif et recevez les dernières aides en rapport avec votre recherche !
Créer une alerte