Promouvoir le capital humain et la mise en réseau dans le domaine de l'aquaculture

  • DĂ©veloppement Ă©conomique / production et consommation
    • Economie locale et circuits courts

Présentation générale

Description

Cette mesure vise à améliorer la mise en réseau et l'échange d'expériences et de bonnes pratiques entre les entreprises aquacoles ou les organisations professionnelles et les autres parties prenantes.

Sont concernés la mise en réseau et l'échange d'expériences et de bonnes pratiques entre les entreprises aquacoles ou les organisations professionnelles et les autres parties prenantes, y compris les organismes scientifiques et techniques ou ceux promouvant l'égalité des chances entre les femmes et les hommes :

  • renforcement du dialogue interprofessionnel au sein des filières aquacoles visant une meilleure gestion des ressources, des milieux et une meilleure valorisation des produits ;
  • circulation de l'information au sein des filières aquacoles ;
  • renforcement des compĂ©tences (techniques, scientifiques, rĂ©glementaires et Ă©conomiques) des opĂ©rateurs ;
  • renforcement du partenariat entre professionnels et autres parties prenantes (par exemple : spĂ©cialistes, scientifiques, juristes) afin de favoriser l'accès des professionnels Ă  l'information technique, rĂ©glementaire et Ă©conomique ;
  • renforcement de l'Ă©galitĂ© femme-homme et insertion des handicapĂ©s dans le monde du travail.

Bénéficiaires de l'aide

Communes, EPCI à fiscalité propre, Départements, Régions, Particuliers, Entreprises privées, Entreprises publiques locales (Sem, Spl, SemOp), Collectivités d’outre-mer à statuts particuliers

Zone géographique couverte par l'aide

Nouvelle-Aquitaine (RĂ©gion)

Critères d'éligibilité

Dispositif applicable pour un projet

Réflexion / conception, Mise en œuvre / réalisation, Usage / valorisation

Autres critères d'éligibilité

Bénéficiaires :

  • les entreprises aquacoles et leurs groupements constituant des entreprises au sens de l'UE ;
  • les organismes publics (sociĂ©tĂ© publiques locales, sociĂ©tĂ©s publiques locales d'amĂ©nagement, les organismes reconnus de droit public comme les comitĂ©s nationaux des pĂŞches maritimes et des Ă©levages marins...) ou semi-publics (Établissements publics Ă  caractère industriel et commercial par exemple);
  • les organismes privĂ©s reconnus par l'État membre (ComitĂ© interprofessionnel des produits de l'aquaculture, organisations de producteurs, groupements de dĂ©fense sanitaire, la FĂ©dĂ©ration française d'aquaculture).

Éligibilité :

Le dossier de demande comporte un plan d'entreprise qui démontre notamment la faisabilité technique et financière du projet et les objectifs de développement de l'entreprise (cf. annexes spécifiques à la mesure du formulaire d'aide pour la description du plan d'entreprise).

  • Plancher d'Ă©ligibilitĂ© de 5 000 € d'aides publiques
  • Plafond d'Ă©ligibilitĂ© de 150 000 € d'aides publiques

Critères de sélection :

  • Impacts Ă©conomiques sur les filières, le dĂ©veloppement des marchĂ©s et la compĂ©titivitĂ© des entreprises
  • Impacts sur l'emploi
  • Dimension collective

Vous trouverez le lien vous permettant de télécharger le formulaire, la notice, les annexes techniques et le cadre méthodologique (qui rappelle les critères d'éligibilité et de sélection) spécifique à cette mesure sur cette page .
Vous pouvez télécharger les documents sur le site de L'Europe s'engage en France . Nous vous invitons alors à consulter régulièrement ce site afin de prendre connaissance des mises à jour.

Aller plus loin

🔔 Ne manquez plus aucun dispositif et recevez les dernières aides en rapport avec votre recherche !
Créer une alerte