Échéance
10 avril 2021

Soutenir des actions collectives pour les retraités par le biais de l'appel à projet lien Social et Innovation

  • Solidarités / lien social
    • Cohésion sociale et inclusion
    • Inclusion numérique
    • Personnes âgées

Attention ! Cette aide n'est plus disponible. Cette page restera accessible pour archivage.

Présentation générale

Description

La Carsat Midi-Pyrénées , l'Agence Régionale de Santé et leurs partenaires : l'Ircantec, la Cnracl, la Camieg, l'Agirc-Arrco, l'Assurance-maladie, lancent un nouvel appel à projet sur l'année 2021.

L'objectif est simple : s'unir pour agir en faveur d'un vieillissement actif et en bonne santé pour les séniors les plus fragiles, en s'appuyant sur les idées concrètes et innovantes des structures qui œuvrent dans le domaine sanitaire et social ou de la prévention des risques liés au vieillissement, au sein de la région Occitanie.

Quels sont les objectifs de cet appel à projets ?

L'appel à projets permettra de soutenir en Occitanie des actions :

de lien social et d'innovation (axe 1) : Actions collectives de lien social pour les retraités autonomes GIR 5-6.
de recherche opérationnelle (axe 2)

Quels projets sont recherchés ?

  • des projets innovants (les projets peuvent être « innovants » dans le processus, dans le service, dans le support de l'action, dans l'organisation, dans la dynamique partenariale),
  • des projets qui intègrent la problématique des limites de la mobilité des personnes et proposent des solutions pour y répondre,
  • des projets qui anticipent et planifient la suite, "l'après-atelier".
  • pour rajeunir les publics bénéficiaires de ces actions, une attention particulière sera également accordée aux projets à destination des retraités de moins de 70 ans.
Enfin, compte tenu du contexte de crise sanitaire, afin de maintenir une continuité des actions, il est demandé aux porteurs de prévoir lors de la conception de leur projet, la possibilité de réaliser les ateliers en distanciel.

Qui peut répondre ?

  • Cet appel à projets s'adresse à toute structure œuvrant dans le domaine de la prévention des risques liés au vieillissement et/ou dans le domaine sanitaire et social et agissant en Occitanie pour l'axe 1 et 2.


Bénéficiaires de l'aide

Communes, EPCI à fiscalité propre, Départements, Régions, Associations, Particuliers, Entreprises privées, Entreprises publiques locales (Sem, Spl, SemOp), Établissement public, Recherche

Zone géographique couverte par l'aide

Midi-Pyrénées

Critères d'éligibilité

Dispositif applicable pour un projet

Réflexion / conception

Types de dépenses / actions couvertes

Dépenses de fonctionnement

Exemples de projets réalisables

  • Lutter contre l'isolement des retraités,
  • Encourager et soutenir la prévention de la perte d'autonomie par le développement du lien social,
  • Favoriser l'innovation sociale,
  • Lutter contre la fracture numérique
  • Améliorer la qualité de vie des aidants familiaux
  • Accompagner le passage à la retraite
A titre d'exemple, les projets portant sur les thèmes suivants pourront être retenus :

  • Inclusion numérique
  • Soutien aux aidants
  • Passage à la retraite
  • Activité physique/sport adapté seniors
  • Partage savoirs et savoir faire
  • Ateliers culinaires
  • Bien être/Estime de soi
  • Accès à la culture
  • Parcours pluri-thématique
  • Pratiques artistiques
  • Habitat et cadre de vie
  • Mobilité-Transport/Sécurité routière
  • Autre


Autres critères d'éligibilité

Cette année, en raison du contexte de crise sanitaire et des risques qu'elle induit sur le public visé par cet appel projets, 3 possibilités sont laissées aux porteurs :

  • mise en place d'ateliers numériques. Dans ce cas les territoires seront définis en intégrant au préalable un partenariat local pour permettre aux séniors de bénéficier d'un suivi post atelier en cas de nécessité (aide ponctuelle, accès internet, ou accompagnement aux démarches administratives dématérialisées, ...).
  • ou mise en place d'ateliers portant sur toutes les autres thématiques mais incluant l'acculturation au numérique (exemple : groupe de parole en faveur des aidants en distanciel). Cela permettra de garantir la continuité des actions malgré d'éventuelles restrictions sanitaires. Ainsi, en début d'action un temps sera consacré à l'apprentissage de l'utilisation d'un outil de visio-conférence (Zoom, Teams, WhatsApp, ...). Les territoires seront définis en intégrant au préalable un partenariat local avec une structure qui pourra assurer un soutien sur le champ numérique pour cette sensibilisation dès lors que le porteur de projets ne disposera pas des ressources nécessaires en interne.
  • ou des ateliers en extérieur en fonction de la situation sanitaire.
De plus, il est exigé des porteurs de projets de préciser :
  • Les précautions sanitaires prévues pour l'accueil des participants (surface des salles d'animation, ...)
  • Les adaptations de l'action prévues pour assurer la continuité de l'atelier en cas de mesure de confinement décidée par le gouvernement.
Au moment de la réalisation, un minimum de 5 participants est requis pour démarrer toute action collective,
les ateliers dureront au minimum 3 mois et se termineront au plus tard le 31 août 2022, les ateliers comporteront 6 séances minimum avec le même groupe,
Les actions collectives doivent être au format atelier, à savoir, être construites de telle sorte que l'assiduité soit encouragée (Exemples : progression des séances, objectif final à atteindre, ...)
les intervenants justifient d'une formation adéquate à l'animation des ateliers,
les projets ne prévoient pas de participation financière des bénéficiaires (hors frais éventuels d'adhésion à la structure qui doivent demeurer limités).


🔔 Ne manquez plus aucun dispositif et recevez les dernières aides en rapport avec votre recherche !
Créer une alerte