Financer des festivals d'arts de la scène

  • Culture et identitĂ© collective / patrimoine / sports
    • Arts plastiques et photographie
    • Culture et identitĂ© collective

Présentation générale

Description

La région Occitanie est une région particulièrement riche en festivals. Les festivals sont d'importants diffuseurs de la culture. Ils participent à la circulation des artistes et permettent à un large public de découvrir des œuvres de qualité. Ils renforcent la cohésion territoriale et sociale par la mobilisation d'un important bénévolat, par la conduite d'actions hors période festivalière (programmation à l'année, actions de médiation : stages, rencontres, échanges). Ils contribuent ainsi à la démocratisation culturelle et à l'aménagement du territoire, en palliant parfois le manque d'infrastructure, notamment en milieu rural.

Par ailleurs, les festivals œuvrent pour la valorisation du patrimoine régional et pour le développement du tourisme. Leur rôle est conséquent en matière économique directe et indirecte (hôtels, restaurants, campings...). Ils jouent un rôle croissant dans le champ du développement durable. La Région soutient de nombreux festivals et promeut leur action via son site Web.

Les projets soutenus par la RĂ©gion doivent permettre :

  • un maillage du territoire rĂ©gional ;
  • un Ă©gal accès des publics Ă  la culture ;
  • un soutien Ă  l'Ă©conomie des festivals et au tourisme ;
  • une aide pour dĂ©velopper des actions en faveur du dĂ©veloppement durable ;
  • le soutien et l'accompagnement des Ă©quipes artistiques professionnelles du territoire rĂ©gional ;
  • un renforcement de la coopĂ©ration rĂ©gionale autour de projets artistiques majeurs ou innovants ;
  • la rĂ©alisation de projets Ă  rayonnement rĂ©gional et/ou national.

Montant :

Le montant est déterminé en fonction des critères énoncés ci-dessus et de l'économie globale du projet. Dans le cadre de sa nouvelle politique culturelle et afin d'aider à la mobilisation des financements européens dans le secteur de la culture et du patrimoine, toute structure retenue au titre du dispositif pourra se voir attribuer une aide complémentaire pour la mise en œuvre d'un projet participant à un programme européen.

Bénéficiaires de l'aide

Communes, EPCI à fiscalité propre, Associations, Entreprises privées, Établissements publics (écoles, bibliothèques…) / Services de l'État

Zone géographique couverte par l'aide

Occitanie (RĂ©gion)

Critères d'éligibilité

Autres critères d'éligibilité

Les aides s'adressent aux festivals ayant au minimum un an d'existence.

Les projets, pour bénéficier de l'aide de la Région, doivent répondre aux conditions suivantes :

  • Implantation et activitĂ© en rĂ©gion ;
  • ViabilitĂ© Ă©conomique du projet ;
  • DurĂ©e minimale : 2 jours ;
  • Situation rĂ©gulière au regard des obligations rĂ©glementaires en matière de spectacle vivant (obligations fiscales et sociales, licence d'entrepreneur de spectacles...) ;
  • Budget rĂ©alisĂ© de la dernière Ă©dition du festival : 25 000 € minimum.

Ce dispositif n'est pas cumulable avec les financements accordés au titre de :

  • L'aide Ă  la saison,
  • L'aide Ă  la diffusion de proximitĂ©,
  • L'aide aux lieux structurants.

DĂ©penses Ă©ligibles :

Sont éligibles les dépenses artistiques, techniques et administratives, à l'exception de la valorisation du bénévolat, des mises à disposition en nature, des dotations aux amortissements, des provisions, des intérêts des emprunts et des agios. Un lien direct doit être établi entre les dépenses éligibles et la réalisation du programme subventionné, en particulier pour les dépenses éventuellement réalisées avant la date du dépôt du dossier de demande de subvention. Le Règlement de Gestion des Financements Régionaux (RGFR) prévoit que les charges indirectes peuvent être éligibles sous certaines conditions et qu'elles pourront, si la nature de l'opération le justifie, être calculées selon une méthode simplifiée préétablie et conventionnée de taux forfaitaire. Explication de la méthode utilisée : Méthode calcul du le temps passé (temps passé sur l'action / temps de travail total des salariés de la structure). Ces charges indirectes ne pouvant pas dépasser 25 % du budget établi par la structure.

Aller plus loin

🔔 Ne manquez plus aucun dispositif et recevez les dernières aides en rapport avec votre recherche !
Créer une alerte