Échéance
31 décembre 2022

Financer l’accélération d'une start-up d'Etat (FAST)

  • Développement économique / production et consommation
    • Innovation, créativité et recherche
    • Technologies numériques et numérisation

Présentation générale

Description

Si vous portez une start-up d'Etat, avant de candidater aux fonds du Plan de Relance, obtenez un financement du FAST (Fonds d'Accélération des Start-Ups d'Etat).

Plusieurs appels à projet sont organisés chaque année, tous les détails sur https://beta.gouv.fr/approche/fast

Bénéficiaires de l'aide

Établissements publics (écoles, bibliothèques…) / Services de l'État

Zone géographique couverte par l'aide

France

Critères d'éligibilité

Dispositif applicable pour un projet

Réflexion / conception

Exemples de projets réalisables

À titre d'exemple de projet éligible peuvent être cités les lauréats de la 7ème édition du FAST :

  1. eva, favoriser l'insertion en détectant les compétences transversales et valorisant les potentiels à travers un outil de mise en situation numérique ;
  2. Histologe, faciliter le signalement et accélérer la prise en charge du mal-logement ;
  3. Estime, soutenir la reprise d'activité des demandeurs d'emploi en leur permettant de connaitre les ressources financières dont ils disposeront ;
  4. Chauffage Urbain, accélérer le raccordement des copropriétés aux réseaux de chaleur ;
  5. e-MJPM, trouver rapidement le bon professionnel pour les majeurs à protéger ;
  6. Mon Suivi Psy, permettre un meilleur accompagnement des patients souffrant de troubles psychiatriques ;
  7. L'incubateur du Ministère de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche, améliorer la qualité et la pertinence du service rendu aux usagers et agents du ministère en créant et accompagnant des Startups d'État.

Autres critères d'éligibilité

Que vous soyez une administration, un établissement public, ou une collectivité territoriale engagé dans le développement ou l'accélération d'un produit / service, vous pouvez nous faire part de votre candidature et tenter d'obtenir un cofinancement de la Direction Interministérielle du Numérique pouvant aller jusqu'à 300 000 euros.

L'administration doit être en mesure de garantir sa capacité à financer à hauteur de la somme qu'elle sollicite (exemple : si le besoin évalué est de 100 000 euros, vous sollicitez 50 000 euros de la DINUM et vous mobilisez 50 000 euros).

Aller plus loin

🔔 Ne manquez plus aucun dispositif et recevez les dernières aides en rapport avec votre recherche !
Créer une alerte