Soutenir la valorisation du patrimoine religieux

  • Culture et identitĂ© collective / patrimoine / sports
    • Culture et identitĂ© collective
    • Patrimoine et monuments historiques
  • DĂ©veloppement Ă©conomique / production et consommation
    • Tourisme
  • Urbanisme / logement / amĂ©nagement
    • Architecture

Présentation générale

Description

Parce que le patrimoine est constitutif de notre identité et donne sens au territoire, son rôle est fondamental en termes d'attractivité du département et il est un facteur de cohésion sociale à un moment de notre histoire où le risque serait d'assister à une perte de repère.

Aussi, le Conseil départemental de la Vendée a fait le choix de rester aux côtés des communes, et en particulier des petites communes, dans leur souci de préserver cette richesse patrimoniale. Les bénéfices pour notre département sont nombreux : amélioration de l'état de nos édifices, dont certains sont fragiles et particulièrement menacés, contribution directe au dynamisme économique du secteur de la restauration du patrimoine, contribution indirecte par les effets induits sur le tourisme et l'emploi local, amélioration du cadre de vie et de l'attractivité du territoire.

La sauvegarde du patrimoine rural permet également aux habitants de comprendre et mieux s'approprier leur milieu, et donc de mieux le protéger. Le patrimoine doit donc être considéré comme une ressource pour la Vendée et pour ses territoires dans une perspective d'aménagement et de développement socio-économique et touristique.

Le patrimoine vendéen est pour partie constitué d'un patrimoine religieux important et quasi exclusivement à la charge des communes de Vendée. Elles attirent un nombre croissant de visiteurs qui s'intéressent au patrimoine. Il convient donc d'aider à la préservation et la sauvegarde du patrimoine cultuel, en proposant aux collectivités de les accompagner dans la réflexion et la mise en œuvre de projets de valorisation de leurs édifices religieux.

Bénéficiaires publics : Taux de base de 30% du montant HT des dépenses subventionnables avec un plafonds des dépenses subventionnables fixé à 300 000€ HT par an pour un même projet

Associations : Taux de 30% du montant TTC des dépenses subventionnables sauf pour les associations récupérant la TVA.

Bénéficiaires de l'aide

Communes, EPCI à fiscalité propre, Associations

Zone géographique couverte par l'aide

Vendée (Département)

Critères d'éligibilité

Dispositif applicable pour un projet

Réflexion / conception, Mise en œuvre / réalisation

Types de dépenses / actions couvertes

DĂ©penses d'investissement

Autres critères d'éligibilité

Bénéficiaires éligibles :

  • Communes ou Groupements de collectivitĂ©s territoriales
  • Associations propriĂ©taires ou mandatĂ©es par le propriĂ©taire pour assurer la maĂŻtrise d'ouvrage de l'opĂ©ration

Sont concernés par cette aide, les édifices religieux (églises, chappelles, temples).

Les dépenses subventionnables sont celles qui concernent le volet médiation/scénographie/muséographie. Pour ces aménagements scénographiques de type « centre d'interprétation », seront prises en compte les dépenses matérielles et les prestations intellectuelles, y compris les études préalables, pour réaliser les outils de médiation et leurs contenus ainsi que la maîtrise d'œuvre associée aux travaux de scénographie/muséographie.

Aller plus loin

🔔 Ne manquez plus aucun dispositif et recevez les dernières aides en rapport avec votre recherche !
Créer une alerte